jeudi 6 septembre 2012

L’investissement immobilier

L’investissement immobilier se révèle souvent très intéressant. Cependant, il y a beaucoup de paramètres qu’il faut considérer si vous ne voulez pas vous faire avoir. En effet, investir dans l’immobilier peut représenter plusieurs risques si l’on n’est pas correctement informé. Il s’agit directement de nos finances, c’est pourquoi on se doit d’être extrêmement prudent avant de faire une quelconque transaction.  De nos jours, l’investissement peut s’avérer particulièrement attractif.


Cependant, il est important de prendre en compte quelques précautions afin de réaliser un investissement rentable et peu risqué. En effet, si l’on veut investir il faut être extrêmement prudent et se renseigner préalablement sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Premièrement, l’un des facteurs à prendre en considération avant d’effectuer quelconque type d’investissement, c’est votre situation économique et professionnelle. Investir représente un engagement à long terme, ce qui implique de la stabilité. Demandez-vous donc où vous serez dans les années à venir. Ensuite, vous devrez vous interroger quant à la nature de votre logement: logement collectif ou individuel, copropriété ou autonomie. Le choix est important puisqu’il a une influence directe sur vos finances.

La copropriété représente moins de risques mais il faut prévoir des charges. Dès que vous aurez choisi, il faudra réfléchir sur l’emplacement et l’environnement de l’habitation que vous souhaiteriez habiter. La question la plus importante à se poser est de savoir si vous désirez investir dans du neuf ou dans de l’ancien, ce qui pourrait impliquer des rénovations, mais quelques avantages aussi. Au niveau fiscal, il vous sera plus favorable de partir sur du neuf. Celui-ci est plus fonctionnel, mieux isolé sur le plan thermique ainsi qu’au niveau du bruit et il est souvent accompagné d’une place de parking ou un garage personnel. De plus, le neuf vous épargne tout type de travaux importants à court terme. En revanche, le prix est plus élevé que pour un bien ancien diminuant ainsi le rendement locatif, bien qu’un logement neuf se loue généralement plus cher. Vous trouverez également des avantages à investir dans des bâtiments déjà existants.

Tout d’abord le choix est beaucoup plus large et surtout, on sait ce que l’on achète. De plus, avec quelques travaux de rénovation, un logement qui date peut rapidement se transformer en l’habitat idéal que vous aviez toujours imaginé. Un autre avantage non négligeable est que les travaux éventuels de rénovation sont considérés comme fonds propres, leur coût peut donc être déduit du revenu foncier. Faire du neuf avec de l’ancien représente donc une belle opportunité de personnaliser une maison selon ses goûts sans pour autant devoir construire du neuf.

1 commentaire:

Jonathan Dhiver a dit…

Article intéressant. Pour ceux qui ne souhaitent pas s'occuper de la gestion locative et qui ont un budget d'investissement plus réduit il exsite aussi la pierre papier (SCPI et l'OPCI.